Instantané: Laura Menassa

Jeune photographe diplômée de l’école des Beaux arts, elle maîtrise l’étrange et la sensualité avec talent ; rencontre avec Laura Menassa dans l’intimité de son appartement parisien.

05

Quand as-tu commencé la photographie ?

Il y a longtemps, mais en terme de projet d’avenir depuis peu ; actuellement je suis en free-lance, mais j’ai commencé à m’intéresser à la photo étant petite puis j’ai poursuivi à l’école de Condé où je faisais également du dessin. En rentrant aux Beaux Arts je me suis d’abord focalisée sur le dessin et les nouvelles techniques (comme la gravure et l’ installation)mais je n’avançais plus plastiquement, j’avais besoin d’apporter plus de vie à mes dessins. ;  la photographie m’a permis d’apporter une autre dimension à mon travail, plus réelle, plus concrète, mais toujours manipulable.

Comment as-tu eu l’envie de faire de la photographie ?

Ça a été instinctif ; je fais de la photographie depuis toute petite,j’ai toujours eu un appareil avec moi, je prenais en photo ma famille, des scènes du quotidien.Par la suite, j’ai gardé cette habitude.
Etudier aux Beaux arts était un rêve d’enfant. Je savais que je voulais faire ça.
Je me suis toujours intéressée à l’art en général, j’ai toujours dessiné mais j’ai vraiment repris le medium de la photographie quand j’ai commencé à shooter mon compagnon au jour le jour ;  c’est là que j’ ai réellement repris la photographie.

5

Ton travail est surtout basé sur le corps, pourquoi cette fixation ?

Encore une évidence, c’est une sorte d’attirance. Quand je me suis remise à la photo j’ai voulu recréer des ambiances sortant de l’ordinaire. Instaurer une atmosphère différente, étrange.. Travailler sur le corps est tout d’abord une question sur la représentation de soi et de l’autre ; c’est la notion d’identité, de l’image que l’on renvoie de l’autre et au final une sorte de jeu de miroir. En manipulant la photo tu manipules aussi l’image de l’autre et  ce qu’il dégage , par conséquent le regard du spectateur face au modèle se trouvera également transformé.
Je travaille énormément avec  Photoshop, je fais disparaître des parties du corps, j’en créer d’autres; on retrouve dans mon travail un mélange entre  surréalisme et étrangeté, mais aussi de la banalité.

109

En plus de l’étrange, tu aimes jouer avec l’érotisme

Ce n’est pas ce que je veux le plus montrer mais c’est venu naturellement. Comme je travaillais sur le corps et la nudité, mes images ont vite adopté une dimension érotique. Je dirais que mon érotisme est hors du temps ou alors imaginaire.
Si on prend en exemple ma série Rêveries et Fantasmes  basée sur ma vie, des histoires passées,des questionnements… Je mélange rêves, fantasmes, réalité dans une image (où des corps sont pour la plupart nus) laissant le doute, on est jamais trop sûr de ce que l’on voit.

Je ne vois pas la nudité comme étant purement érotique, après tout, nous sommes venus au monde nus !

compo3.jpg

Tu fais également quelques shootings avec des créateurs, la mode est un univers qui t’attire ?

Oui je me suis lancée dans la mode, travailler avec des stylistes me plaît, ils créent également des univers à partir des tenues. Puis avec la photographie on peut créer des histoires, les mettre en scène, créer un univers à part… c’est un travail d’équipe où chacun met sa touche personnelle (maquilleurs, coiffeurs…). J’ai fait différentes collab’ avec des jeunes créateurs de Paris et de Bruxelles.
C’est idéalement le domaine dans lequel j’aimerais me spécialiser; j’aimerais combiner mon travail personnel et le milieu de la mode ; créer des mises en scène atypiques mettant en valeur des tenues originales a travers mon univers.

Justement, pour créer cet univers qui t’est propre, quelles sont tes inspirations ?

En terme de références je m’inspire de tout  mais j’aime vraiment les univers étranges, à la Nan Goldin ou Francesca Woodman ;  je m’intéresse également au travail d’Helmut Newton. De plus j’adore le cinéma donc je m’en inspire énormément, notamment de David Lynch, Wes Anderson, Jim Jarmusch ….  J’essaie de garder un univers assez cinématographique, comme je fais également de la vidéo à côté de la photographie.

20931130_10209591331852424_669566053_o20931101_10209591330532391_1073883813_o

 

.

.

.

 

Retrouvez le travail de Laura sur Instagram  …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s