L’ère du streetwear (2/3): Un phénomène de société

(L’ère du streetwear 1/3) …

Afin que le streetwear, vu comme signe d’appartenance à la culture de la glisse et du hip hop se démocratise jusqu’à devenir « normal » aujourd’hui (autrement dit qu’il soit aussi bien accepté et intégré), il à fallut de nombreuses années. En particulier car plus qu’une simple tendance, il est devenu une sorte de lifestyle. En réalité si le streetwear a aujourd’hui gagné tant de terrain, c’est parce que la société a évolué dans son sens, a été vers une sorte de décontraction. Ce n’est pas là juste une histoire de mode, mais plutôt un sujet de société, correspondant plus à une logique sociologique.

Les tendances répondent toujours à certains besoins de la société, en effet lorsque l’ont peut discerner parmi plusieurs collections différentes des similitudes et des influences en commun. C’est dût au fait que ces tendances phares ont été inspirées par la société, elle même analysée auparavant par des « chasseurs de tendance que les créateurs ont consultés afin d’établir une collection qui correspondra aux attentes du consommateur.

En l’occurrence, si la tendance du streetwear s’est autant démarquées, c’est qu’elle découle de la vogue 90’s qui inspirait le milieu de la mode les saisons précédentes. Une tendance rétrograde qui fut d’ailleurs également illustré dans les collection printemps/été 2017 par l’importance du « rose millénial ». Malgré le fait que ces tendances semblent, à première vue, assez opposées. L’explication (du point de vue sociologique) de l’émergence du streetwear est sensiblement la même que celle des deux modes précédentes :
Les tendances de la société actuelle sont en grande partie dictées par la génération des « millénials » ou « génération Y ». Nés entre les années 80 et le milieux des années 90, ils ont été biberonnés aux influences urbaines et au concept du « cool » qui dominaient pendant ces décennies. Une des caractéristiques de cette génération est une nostalgie profonde de ces années; en démontrent, dans un tout autre domaines, le nombre de reboots de série ou de come back de célébrités phares de cette époques: le reboot de la série Charmed, le retour des Spice girls d’ailleurs adeptes de ce style street à l’époque… Ces enfants de la fin du dernier millénaire, aujourd’hui trentenaires, sont la génération active et par conséquent dictent les codes et les tendances actuelles. Avec cette logique de fuite en arrière, ils recherchent cette décontraction qu’ils ont connus étant plus jeunes pour pallier au stress et à la peur d’un futur incertains auxquels ils sont confrontés.

Suite et fin de l’analyse de cette tendance dans deux semaines avec « L’ère du Streetwear 3/3 : La marque d’une (r)évolution ? »…. Restez connectés

Et pour être sûrs de ne pas manquer la dernière partie de la série, abonnez vous à Andeliz (rendez vous tout en bas de la page) !

Une réflexion sur “L’ère du streetwear (2/3): Un phénomène de société

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s