L’ère du streetwear (3/3) : Une (r)évolution ?

(suit et fin de L’ère du streetwear 1/3 & 2/3) …

Ajoutons à cela l’emmergence du hip-hop qui, hissé par la génération Y, a largement supplanté le rock, dont on retrouvait jusqu’alors les codes dans nos vestiaires (perfecto, boots, t-shirt logo Nirvana ou Gun’s N Roses…) mais également chez nos icônes à l’image de la très rock’n roll Kate Moss. Aujourd’hui remplacées par des Kendall, Bella ou Gigi; des tops mais également des it-girls dans l’air du temps. Avec leur style résolument plus sportswear, elles ont également permis à la tendance de se développer surtout grâce à leurs nombreuses collaborations streetwear ou sportwear, dont la dernière en date, Kendall X Addidas qui en a fait son ambassadrice.

Continuer de lire « L’ère du streetwear (3/3) : Une (r)évolution ? »

Nouvelle vogue: 22.00m

A peine majeur et déjà à la tête d’une marque et d’un label: Maison sentinel, fondé en collaboration avec des amis. 22.00m fait partie de la nouvelle vague de jeunes créateurs à suivre. Avec pour inspirations premières les travaux de Demna Gvasalia ou Gosha Rubchinskiy, il fait partie de cette génération de créateurs émancipés des diktats, amoureux du vêtement plus que du marketting. Il créé … Continuer de lire Nouvelle vogue: 22.00m

Article mis en avant

L’ère du streetwear (2/3): Un phénomène de société

(L’ère du streetwear 1/3) …

Afin que le streetwear, vu comme signe d’appartenance à la culture de la glisse et du hip hop se démocratise jusqu’à devenir « normal » aujourd’hui (autrement dit qu’il soit aussi bien accepté et intégré), il à fallut de nombreuses années. En particulier car plus qu’une simple tendance, il est devenu une sorte de lifestyle. En réalité si le streetwear a aujourd’hui gagné tant de terrain, c’est parce que la société a évolué dans son sens, a été vers une sorte de décontraction. Ce n’est pas là juste une histoire de mode, mais plutôt un sujet de société, correspondant plus à une logique sociologique.

Continuer de lire « L’ère du streetwear (2/3): Un phénomène de société »